Voyage en Irlande / Irlande du Nord Jour #2

DUBLIN

 

Dublin est la plus grande ville de la république d’Irlande (525 383 habitants en 2011), elle en est aussi la capitale. Elle est située au bord du fleuve Liffey, sur la côte irlandaise.

Dublin au IXème siècle est entre les mains des anglo-normands, qui bâtissent le Dublin Castle, un château qui est toujours existant à ce jour.

En 1916 est organisée une révolte appelée Pâques Sanglantes : les irlandais sont destinés à se battre contre les armées britanniques. Ce conflit fut un échec et la ville a connu de nombreux dégâts humains et matériels. Dublin et ses habitants considèrent cette date comme un élément majeur de l’histoire irlandaise.

En 1990, la situation politique est apaisée, se met donc en place la période du « Tigre celtique » ce qui  permet d’entrer dans une ère moderne. Cette période de grande croissance dure jusqu’en 2002; ce qui a permis à la ville d’étendre la population et de construire de nouvelles infrastructures. Les monuments les plus connus de cette ville sont :

Croke Park, Trinity College, le Guinness Storehouse et le Ha’penny bridge qui est le pont le plus célèbre sur les 23 présents dans la ville.

Léa, Amandine et Alexia.

CROKE PARK

Aujourd’hui Croke Park est un stade accueillant des sports gaéliques, situé à Dublin et construit en 1884. C’est un symbole du succès économique, culturel et historique de l’Irlande. Il a été ouvert en 1913 et rénové en 2004. Croke Park était originellement un terrain de sports connu sous le nom de Jones Road Sportground et appartenait à Maurice Butterly. De nombreux grands matchs et concerts y ont été donnés ainsi qu’une utilisation régulière pour les sports gaéliques. Le stade possède aujourd’hui 82 300 places, réparties en trois tribunes. La quatrième tribune non utilisée sert, jusqu’à aujourd’hui, de terrasse où les spectateurs restent debout et derrière cette tribune est installée une voie ferrée. Croke Park est le troisième plus grand stade d’Europe.

La GAA (Gaelic Athletic Association) est une organisation sportive qui préserve le sport gaélique en le diffusant dans la culture irlandaise. Elle a acheté Croke Park en 1913 pour promouvoir encore plus le sport gaélique. Le site étant connu sous le nom de “City and Suburban Racecourse », il est alors renommé Croke Park, en hommage à l’archevêque Croke de Cashel, un des premiers mécènes de l’association.

 

Le musée des sports gaéliques

Le musée des Sports gaéliques met en avant la vie culturelle, sportive et sociale irlandaise depuis plus de 100 ans. Il retrace l’histoire du football gaélique et du hurling, qui est un des deux principaux sports gaéliques. Le musée se trouve sous la Cusack Stand de Croke Park et comprend désormais un café, deux espaces d’expositions temporaires, une nouvelle zone de jeux interactifs…

Le hurling est un sport collectif d’origine irlandaise qui se joue en extérieur avec une crosse appelée hurley ou camàn.

Le football gaélique est le sport le plus populaire d’Irlande. Il ressemble à un mélange de rugby à XV et de football.

 

Tina, Elisa, Manon